brgmonema 

Acteurs et jeux d'acteurs

La connaissance des acteurs et des jeux d’acteurs sur l’aire d’alimentation de captage est une étape essentielle pour comprendre comment une dynamique d’action peut se mettre en place. Les travaux recensés dans cet inventaire permettent de répondre, au moins en partie, aux items suivants :

  • Comprendre le rôle et le positionnement de chacun des acteurs : agriculteurs, chambre d’agriculture, maitre d’ouvrage, services déconcentrés de l’Etat, Agences de l’Eau, associations diverses, particuliers…
  • Comprendre les relations entre les acteurs en termes de partenariats techniques ou économiques, d’organisation administrative et politique du territoire…
  • Identifier les freins et leviers sociologiques à la dynamique d’action : quelles sont les personnes susceptibles d’être motrices dans le plan d’action ? sur quels sujets et quels supports doit-on axer la communication autour du plan d’action ?
Nom du projet Animation Dates Sites étudiés Objet
ACT'EAU (Acteurs des Aires d'Alimentation des Captages et territoires de l'Eau) CERTOP -- -- Etude sociologique visant à établir un état des lieux des freins et des leviers à la mise en œuvre des dispositifs de préservation de l’eau destinée à la consommation humaine et à proposer un outil d’aide à la gouvernance des aires d’alimentation des captages (AAC).
Accompagner les changements d'activités agricoles dans les territoires des Aires d'Alimentation des Captages (*) ONEMA-INRA 2011-2013 AAC de Lons Le Saunier (AAC Grenelle); AAC du Gâtinais (collaboration avec la Chambre d'Agriculture de l'Yonne); AAC de Seine et Marne (Ecophyto 2018); AAC de Gorze en Lorraine (prise en compte dans l'étude APCA-FP2E, siège d'une opération Agri-Mieux); AAC de Haute Normandie (problématique érosion) Cette étude est composée de 3 actions complémentaires: 1) réalisation d'une typologie des AAC Grenelle en France (état de contamination de l'eau, caractéristiques hydrogéologiques/hydrologiques, pratiques agricoles…); 2) étude approfondie d'actions en cours de mise en place ou déjà mises en place sur quelques AAC; 3) revue d'outils mobilisables et/ou mobilisés à destination des acteurs des AAC.
AQUADEP (Gouvernance départementale de l'eau destinée à la consommation humaine) (*) Nombreux partenaires dont CNRS, Cemagref, ENGESS, ENGREF 2009-2012 -- Vise la caractérisation, l’évaluation et l’accompagnement des politiques départementales de l’eau destinée à la consommation humaine. Plus précisément, il s’agit d’améliorer la connaissance de ces politiques et, sur cette base, contribuer à clarifier les termes du débat sur le design institutionnel de la gestion de l’eau destinée à la consommation humaine, notamment quant à l’échelle territoriale et au mode de gouvernance. Parallèlement, une recherche intervention plus ciblée sur le système d’information et de pilotage de la gouvernance territoriale (système d’indicateurs) est développée dans une perspective d’accompagnement critique des acteurs opérationnels.
ECOPHYTO R&D (*) MEDDTL-MAAP (pilotage), groupes de travail composés de 30 organismes et pilotés par l'INRA 2007-2018? -- Le projet a pour objectif dans son ensemble de cibler l'action sur les territoires ou les parcelles sur lesquels peut être porté en priorité l'effort de réduction de l'utilisation des pesticides, notamment en développant des programmes spécifiques des agences de l'eau sur les aires d'alimentation des captages. ECOPHYTO R&D (qui représente une partie du programme ECOPHYTO) comprend l'analyse comparative de différents systèmes de culture (grandes cultures, viticulture, arboriculture, cultures légumières), l'analyse ex ante de scénarios de rupture dans l'utilisation des pesticides, l'analyse des jeux d'acteurs, l'inventaire des dispositifs d'acquisition de références existants et la conception d'un réseau d'acquisition de références et d'un réseau d'information. Le programme ECOPHYTO a pour but de former les professionnels à l'utilisation des produits phytosanitaires (via CERTIPHYTO), d'améliorer la surveillance des cultures pour diminuer les traitements et de diffuser les bonnes pratiques via des fermes pilotes.
APPEAU (Agrosystèmes et politiques publiques pour une gestion durable de la ressource en eau) (*) INRA Toulouse (UMR AGIR et LERNA), INRA Montpellier (UMR Geau), INRA Rennes (UMR SAS, COSTEL, IRISA_DREAM) 2005-2008 Bassins du Frémeur et du Yar en Bretagne Contribuer à améliorer les prises de décision collective dans le cadre de la gestion de la ressource en eau à l’échelle de territoires (bassins versants, périmètres irrigués, etc.). Ce projet vise plus spécifiquement à développer des outils et méthodes fondés sur l'utilisation de modèles mathématiques permettant l'évaluation de scénarios en vue d'une meilleure planification conjointe des activités agricoles et des ressources en eau.
Diagnostic Territorial des Pressions Agricoles (*) MEDDE 2010 -- Etablissement d'un mémento et d'un CCTP pour la réalisation d'un diagnostic multi-pressions
SEMEAU (*) Danone, Syndicat Intercommunal pour le Termalisme et l'Environnement (SITHERE) de Vals les Bains, ville de Saint Etienne 2009-2012? Volvic (63), vallée du Furan (42), Vals-les-Bains (07) Le projet a pour principaux objectifs de : 1) Mettre au point un outil de modélisation des masses d’eau superficielles et souterraines, à l’échelle du bassin versant. Cet outil sera principalement construit sur la base expérimentale du bassin versant de Volvic ; 2) Mettre en place cet outil (construction, calibration et validation) sur deux sites test (Volvic et Saint Etienne) ; 3) Sur ces sites, définir en concertation avec les acteurs locaux, des scénarios de gestion des territoires concernés, combinant protection de la ressource en eau et développement économique local, tant dans les conditions climatiques actuelles que dans celles qui prévaudront dans le futur en intégrant l’impact des changements climatiques ; 4) Réaliser un ensemble d’actions pilotes démonstratives sur la gestion de l’espace forestier en vue de la protection de la ressource en eau
PIREN SEINE (*) Nombreux partenaires dont INRA, Irstea et BRGM Depuis 1989 pour le PIREN Seine. Phase 6 : 2011-2014 -- Pour sa 6ième phase, le programme PIREN-Seine propose de structurer ses travaux autour de 5 axes de recherche principaux. 1) proposer pour le bassin de la Seine des scénarios pour l'agriculture qui soient compatibles avec les exigences de qualité de l'eau ; 2) identifier le rôle des zones humides, en passant d'études localisées à une vision fonctionnelle d'ensemble à l'échelle du bassin de la Seine, y compris pour la zone humide de la Bassée ; 3) affiner la compréhension de la qualité de l'eau dans les axes fluviaux, dans le contexte d'une amélioration très significative et face aux enjeux plus stricts du bon état ; 4) comprendre les relations entre les pressions chimiques et l'état écologique dans un bassin où la pression des activités humaines est très forte ; et évaluer les relations pression/état dans le temps ; 5) comprendre la pression chimique et sa dynamique sur de longues échellesde temps en différenciant les différents facteurs, humains et liés aux milieux physiques qui constituent le bassin.
Diagnostic socio-économique agricole sur une aire d'alimentation de captage (*) Bureaux d'études Ecodecision et Agrisystem, AESN 2010 -- Etablissement d'un mémento et d'un CCTP pour la réalisation d'un diagnostic socio-économique
ABIPEC (Agriculture Biologique Protection des Eaux et Captages) (*) INRA 2010-2013 Lons le Saunier, Munich (Allemagne), Augsburg (Allemagne) Le projet ABIPEC vise à identifier, comparer et évaluer les conditions de développement de l’AB à une échelle territoriale. Quels moyens d’action les politiques locales visant les AAC mettent-elles en place vis-à-vis de l’agriculture ? Quels jeux d’acteurs sous tendent-elles ? Quelles répercussions possibles peuvent-elles avoir sur le fonctionnement technico-économique des exploitations agricoles, sur leur insertion dans les filières, à l’échelle individuelle et collective dans un territoire ? Pour répondre à ces questions une démarche comparative a été mise en place en étudiant les expériences de soutien à l’AB sur les sites de Lons le Saunier, Munich et Augsburg.
ALPEAU (*) SIEM (Syndicat Intercommunal des Eaux des Moises), SM3A (Syndicat Mixte d'Aménagement de l'Arve et de ses Abords), CCCL (Communauté de Communes des Collines du Léman), Communauté d'Agglomérations CHAMBERY METROPOLE, ONF. -- Gorges de l'Areuse, Le Gibloux, le Jorat et la Côte (Suisse). Moises-Mont Forchat, Bassin versant de l'Arve et Chambéry (France) Améliorer la perception de la forêt au regard des enjeux à long terme de la préservation de la ressource en eau potable (grand public, communauté scientifique et responsables des politiques publiques de l'eau et des forêts). Définir, pour les zones transfrontalières, des pratiques sylvicoles favorisant la qualité des eaux souterraines et évaluer les coûts de ces mesures afin de valoriser les prestations fournies. Définir et expérimenter des méthodes optimales de coopération entre les collectivités en charge de l'approvisionnement en eau potable et les acteurs forestiers. Etablir des liens contractuels directs entre ces mêmes collectivités et les acteurs forestiers, afin de préserver durablement les ressources en eau potable.
EAUSAGE (L'eau, sa qualité et sa gestion : Etude des conditions de la réduction de la pollution par l'agriculture et analyse des conflits d'usage de la ressource) (*) ENFA (UMR LEREPS), INRA (UMR LERNA), UMR CERTOP; UMR AGIR (INRA-INP/ENSAT) 2007-2011? Bassin Adour-Garonne Le Projet EAUSAGE articule deux approches, l'une qualitative et l'autre quantitative. La première approche a pour hypothèse que l'existence d'incertitudes constitue un frein majeur à l'adoption de pratiques alternatives de réduction des phytosanitaires et que les modalités de diffusion de l'information et de réalisation du conseil technique vont influencer la façon dont les acteurs perçoivent les risques et les incertitudes et, partant, déterminent les possibilités d'un changement de pratiques. La seconde approche, quantitative, consiste à développer des outils permettant l'évaluation de scénarios en vue d'une « meilleure » planification conjointe des différentes activités (agricoles, industrielles, domestiques) et d'une « meilleure » utilisation des ressources en eau, à une grande échelle (Région Midi-Pyrénées).
REGUPEST (Regulation Pesticide) (*) CEMAGREF 2008-2011 Bassin de la Dronne Analyse comparative de la mise en place de MAET sur 3 régions

Haut de page