brgmonema 

Etudes préalables

De la bonne conduite des études préalables dépend en grande partie l’efficacité des mesures de protection qui seront mises en place mais aussi leur acceptabilité de la part des acteurs concernés (qui repose notamment sur la base du volontariat). Ces études comprennent un ensemble de diagnostics visant à caractériser le territoire concerné, que ce soit en termes de qualité de la ressource prélevée, de vulnérabilité du milieu aux transferts de contaminants, de pressions exercées sur le milieu ou de contexte socio-économique dans lequel interviennent ces pressions.

Diagnostic initial et délimitation de l'AAC

Le diagnostic initial repose en premier lieu sur l’analyse de la qualité des eaux prélevées au captage. Du point de vue des normes sanitaires, ces analyses sont prises en charge et mises à disposition par les Agences Régionales de Santé qui définissent alors les modalités d’échantillonnage (fréquence et nature des analyses réalisées) selon le type de ressource prélevée et la population desservie. Par ailleurs, elles peuvent être renforcées par des contrôles effectués par le producteur d’eau ou la collectivité en charge du captage. Ce type d’analyse fournit l’information élémentaire à l’identification de la nature de la contamination (le type et la diversité des contaminants détectés, les concentrations observées, la fréquence de dépassement des normes de potabilité…) et permettra de poser les objectifs, tant quantitatifs que qualitatifs, du programme d’action... Lire la suite

Cartographie de la vulnérabilité intrinsèque

La caractérisation du risque de contamination des eaux sur l’Aire d’Alimentation d’un captage repose sur plusieurs étapes. L’analyse du risque propre au « milieu physique », également dénommé vulnérabilité intrinsèque, constitue le premier jalon de cette caractérisation. Couplé au comportement des différents types de contaminants dans le milieu (aptitude à l’adsorption, vitesse de dégradation…), il permet de déterminer une vulnérabilité spécifique. Le risque de contamination intègre finalement à cette information les pressions exercées sur le territoire : un milieu particulièrement vulnérable mais entièrement boisé ne présentera par exemple pas ou peu de risques de contamination... Lire la suite

Diagnostic territorial multi-pressions

L’identification des pressions exercées sur le territoire, c’est-à-dire la caractérisation des sources de contamination (localisation, type de substances utilisées et quantités épandues…), est une information déterminante pour permettre le bon positionnement des actions de protection, tout en ciblant évidemment les zones les plus vulnérables aux transferts vers le milieu aquatique... Lire la suite

Diagnostic socio-économique

Le diagnostic socio-économique est un élément à part entière de la démarche de protection des captages qui vient en complément de l’analyse des pressions en permettant d’établir un plan d’action réaliste. Ce diagnostic doit en effet permettre d’identifier les mesures acceptables par les acteurs du monde agricole et non agricole tout en maintenant un objectif fort de protection de la ressource en eau sur le territoire considéré... Lire la suite