brgmonema 

Les programmes d'action

La définition et la mise en œuvre d’un programme d’action pertinent doivent se baser sur la confrontation de l’ensemble des éléments issus du diagnostic du territoire ciblé : la vulnérabilité propre au milieu, les pressions exercées sur celui-ci et les enjeux socio-économiques. Il doit également cibler un certain nombre d’objectifs en rapport avec la nature de la contamination identifiée : la diminution des concentrations de tout ou partie des contaminants, la diminution de la fréquence de contamination, l’atténuation des pics de concentration… Enfin il doit être accompagné d’un programme de suivi, que ce soit pour évaluer le degré de mise en œuvre des actions ou les effets sur la qualité de l’eau prélevée (indicateurs « pression / état / réponse »), et juger ainsi de l’efficacité des mesures de protection dans leur ensemble.

Méthodologie pour le choix des actions

Le choix des actions de protection à mettre en œuvre implique une réflexion conjointe sur l’emplacement le plus pertinent pour la mise en place de ces actions et le type d’action(s) à mettre en place (quelle action sera efficace ?)... Lire la suite

Inventaire des principales actions de protection

L’inventaire présenté ici doit permettre de guider les décideurs parmi un panel de choix d’actions possibles au sein de trois grandes catégories relatives à :

  • La limitation de la dispersion des contaminants dans l’environnement par la maîtrise des différents modes de transfert (action sur le facteur « vulnérabilité ») ;
  • L’adaptation des pratiques culturales au sens large pour raisonner et réduire le recours aux intrants (action sur le facteur « pression ») ;
  • L’accompagnement, la sensibilisation et la formation des opérateurs... Lire la suite
Les indicateurs de mise en oeuvre

Le suivi des indicateurs de mise en œuvre doit permettre d’apprécier le degré d’application des différentes mesures de protection à caractère agro-environnemental et caractériser dans quelle mesure les objectifs fixés par le plan d’action sont atteints. En fonction des résultats, ce suivi pourra notamment être employé comme élément de justification pour le renforcement des contraintes visant l’application de tout ou partie du plan d’action (pouvant aller jusqu’à la décision préfectorale de rendre certaines mesures obligatoires)... Lire la suite

Les indicateurs d'efficacité (ou de résultats)

De même que pour les indicateurs de mise en œuvre, le suivi des indicateurs d’efficacité (on parle également d’indicateurs d’état) doit s’appuyer sur un réseau de surveillance suffisamment performant (protocole d’échantillonnage, localisation des points de prélèvements) pour permettre d’apprécier si :

  • les objectifs fixés au regard de la nature de la contamination constatée au captage sont atteints ou seulement partiellement remplis (et dans quels délais),
  • les actions engagées sont efficaces,
  • les efforts engagés doivent être poursuivis voire renforcés... Lire la suite

Pour en savoir plus :

  • Coutarel L., Beguin P. (2011). Analyser la conduite des actions de protection des Aires d’Alimentation de Captage (AAC) : Repères bibliographiques et études de cas. Rapport INRA-ONEMA, 75pp. Télécharger

  • MEDDE-MAAF (2013). Guide méthodologique : Protection d’aire d'alimentation de captage en eau potable contre les pollutions liées à l'utilisation de fertilisants et de pesticides. 103pp. Télécharger